lundi 14 octobre 2013

Mobilisation contre les rythmes éducatifs devant l'Hôtel de Ville


Rythmes scolaires : une rentrée inacceptable !
« Parents, enseignants, animateurs, agents »
Rassemblement unitaire devant le Conseil de Paris

lundi 14 octobre 2013 à 17H30 - Place de l'Hôtel de Ville (75004) - M° Hôtel de Ville

Avec le collectif de parents 

" Prenons le temps pour nos enfants "


et les associations de parents d’élèves  de la rue Olivier Métra


 Nos enfants souffrent, arrêtons la machine tant qu’il est encore temps !

Depuis la rentrée, la confusion règne dans les écoles.
Les nouveaux rythmes engendrent la désorientation et
une fatigue considérable des enfants.
De gros problèmes d'hygiène, de sécurité et de logistique sont constatés.

Parce que les locaux sont inadaptés et parce que ces nouveaux rythmes
ont été mis en place sans concertation ni réel projet complémentaire de l'école,
les semaines des enfants sont alourdies !
Quand la Mairie acceptera-t-elle enfin de se pencher sur la formation
des animateurs, sur le recrutement d’animateurs
et d’agents techniques supplémentaires ou de nous donner
des garanties sur les associations recrutées ?

Pour s’en sortir, il faut convoquer enfin de vraies assises
de toutes les parties impliquées dans l'école pour penser
de nouveaux rythmes qui ne soient pas
moins d'école mais mieux d'école pour tous les élèves.
Nous exigeons des mesures immédiates et des moyens
pour colmater les problèmes de la mise en place de cette réforme à Paris.
Mais nous voulons une remise à plat pour la rentrée 2014,
passant par une réécriture du décret Peillon !

MOBILISONS NOUS !


Retrouvez « Prenons le temps pour nos enfants » sur le blog : http://prenonsletempspournosenfants.blogspot.fr/

Suivez-les sur facebook : "Prenons le temps pour nos enfants"
Signez leur pétition à retrouver sur leur blog !

 Départ groupé à 17h

à l’initiative des enseignants

du 29, Olivier Métra

Résultats des élections des parents d'élèves

22 Métra
APOM 63,64% 7 sièges - FCPE 36,36% 4 sièges
24 Métra
APOM 100,00% 6 sièges - FCPE non représentée
29 Métra
APOM 100,00% 5 sièges -  FCPE non représentée
31/32 Métra
APOM 58,22% 8 sièges - FCPE 42,86% 6 sièges

 L’APOM remercie tous ceux qui ont  voté
lors de ces dernières élections des parents d’élèves,
soit en se déplaçant, soit par correspondance.
 Vous avez démontré par ce vote,
que le quotidien et l’avenir de nos enfants
 étaient des préoccupations majeures.
 Nous remercions particulièrement ceux d’entre vous
qui nous ont témoigné leur confiance en votant APOM !
 Nous ferons de notre mieux pour vous représenter
auprès des différentes  instances telles que l'école, le rectorat, la mairie ...
Nous continuerons  à participer à la vie de nos écoles
et serons toujours là pour répondre à vos questions
et créer le lien entre les équipes pédagogiques et les familles.

lundi 7 octobre 2013

Un dimanche à la campagne

et qu'ça colle !
 
 
Nous y voilà !
nos panneaux sont recouverts
de pommes rouges et d'affiches vertes !
Merci aux filles pour l'encoll'en pyj' party
de ce dimanche matin
et pour la toujours aussi magique colle d'Anne !
 

jeudi 3 octobre 2013

Elections des représentants des parents d'élèves

 
Parents, vous avez dû trouver
dans le cartable de votre enfant
une enveloppe marron contenant les documents
(profession de foi, bulletin de vote, enveloppe…)
qui vous permettront de voter pour
les élections de représentants de parents d’élèves
qui auront lieu
vendredi 11 octobre 2013.

 Chacun des parents d’un enfant,
quelle que soit sa situation matrimoniale,
est électeur
sous réserve de ne s’être pas vu retirer l’autorité parentale.
 
 Chacun des parents
vote dans chacune des écoles
où un de ses enfant est inscrit.
Si vous avez un enfant en maternelle,
vous votez pour les représentants
de l’école maternelle
et si vous avez également
un enfant en élémentaire,
vous votez également
pour les représentants
de l’école élémentaire.


Comment voter ?

 1) dans l’école de votre enfant le vendredi 11 de 15 à 19h

Mettre le bulletin de vote souhaité dans la petite enveloppe de couleur,
sans rayer ni rajouter de noms sur la liste.

Ne rien inscrire sur la petite enveloppe de couleur non plus,
sinon le bulletin est nul.

Deposer l’enveloppe dans l’urne prévu à cette effet

 2) par correspondance,
si vous ne pouvez pas venir de 15 à 19h le 11 octobre

Mettre le bulletin de vote souhaité dans la petite enveloppe de couleur,
sans rayer ni rajouter de noms sur la liste.

Mettre la petite enveloppe de couleur dans l’enveloppe blanche
et SIGNEZ au verso sous votre nom.

Confier l’enveloppe à son enfant, qui la remettra à son enseignant
ou la déposer dans la boîte aux lettres de l’école ou la poster.
Limite de réception: vendredi 11 octobre 2013 17h00.

En votant, chaque parent participe
via des représentants de parents d’élèves
élus au conseil d’école
au bon fonctionnement de l’institution scolaire.

jeudi 26 septembre 2013

Lettres des directeurs et directrices du VIe arrondissement de Paris

Les directeurs et directrices du VIe arrondissement de Paris font l'état des lieux d'une réforme non réfléchie et imposée dans une lettre adressée au gouvernement ; Alors que Colombre Brosselle ne comprend pas que nous nous inquiétons après seulement 3 semaines d'école, celle qui nous avait promis déjà en juin que tout était prêt sera-t-elle capable d'admettre en toute honêteté l'incohérence de cette réforme ?

"- Aux Directeurs et Directrices des écoles publiques de Paris,

- L'ensemble des Directeurs et Directrices des écoles élémentaires publiques du VIè arrondissement de Paris vous font part de la lettre qu'ils transmettent ce jour à Monsieur le Maire de Paris.

COPIE TRANSMISE A M. L’INSPECTEUR D’ACADEMIE 1ER DEGRE, SOUS COUVERT DE Mme L’INSPECTRICE DE L’EDUCATION NATIONALE DU 5è/6è, A M. LE MAIRE DU VIè, A Mmes et Mrs LES DIRECTEURS DES ECOLES PARISIENNES, AUX REPRESENTANTS DES PERSONNELS, A LA FCPE, A LA PEEP.

Monsieur Le Maire de Paris

La mise en œuvre du projet territorial, dans son incohérence, produit au quotidien ses effets dévastateurs ; un projet territorial taillé à la hache, dans la précipitation, sourd à toutes les alertes des professionnels de l’enseignement et de toutes les sensibilités. Aujourd’hui, il est urgent d’établir un premier constat que nul ne peut nier : les élèves perdent leurs repères spatiaux-temporels.

Repères temporels
:

Monsieur Le Maire de Paris, vous êtes-vous rendu compte qu’il n’y a aucun jour de classe dont l’heure de sortie n’est identique à celle de la veille ?!!! Nous sommes bien dans une absence totale de rythme scolaire, insupportable pour les enfants comme pour les adultes. Si les repères temporels assurent à l’enfant la permanence, la régularité, la stabilité, cette arythmie radicale est donc contraire à tous les principes les plus élémentaires de la construction de l’enfant.

Pour aggraver l’échec annoncé du projet territorial, vous avez fait fi de la spécificité parisienne : l’exiguïté des locaux scolaires. Croyez-vous honnêtement que nos élèves se reposent lorsque dans le temps de l’ARE, ils seront hébergés voire parqués une heure et demie dans des lieux de fortune. Le projet territorial a produit son effet nocif majeur : un surcroît de fatigue pour des enfants déboussolés, atomisés ; en cela, il produit les effets inverses à ceux escomptés.

Tout discours sur le temps de l’enfant qui oblitère la notion de l’espace de l’enfant est de facto inachevé.

Repères spatiaux

Avez-vous pensé à tous ces enseignants chargés de la transmission des savoirs, troublés, heurtés au fond d’eux-mêmes, lorsqu’ils doivent à la hâte quitter cette classe, leur classe, celle de leurs élèves, à quinze heures, la laisser à des animateurs qui, par manque d’espace, vont investir leurs classes ? Dans leur salle de classe, dans ce même lieu où quelques instants plus tôt, ils y enseignaient. Ils s’en vont errer, je ne sais où, à la recherche d’un endroit où préparer leur classe du lendemain.

Il me semble que ce projet territorial participe à la destruction de cette fameuse clôture symbolique qui permettait encore à la classe de garder son identité en la transformant en certains moments de la journée en un superbe lieu d’animation, un lieu de loisirs. Quoi de scandaleux à cela me direz-vous ; l’élève et l’enfant ne font-ils pas qu’un, n’est-ce pas ?

L’indifférenciation des lieux est signe de confusion pour l’enfant. Non, les activités périscolaires malgré toute leur pertinence, la qualité qu’elles pourraient donner à voir ne seront jamais de l’ordre des activités scolaires : elles concernent l’enfant, pas l’élève ; elles ne sont pas de même nature, même si elles sont complémentaires. Non pas qu’il faille construire une dichotomie obtuse entre l’école et les activités périscolaires, mais parce qu’il faut bien que les élèves construisent leur propre représentation de la classe, comme le lieu symbolique, sacré diront certains, celui de la transmission
des savoirs. En oblitérant cette évidence, car quelle représentation de ce lieu chargé de symbole les élèves peuvent-ils se faire aujourd’hui ?!, on ne peut que troubler la représentation de la classe pour l’élève et participer à sa perte d'identité.

Oui, le projet territorial est générateur de confusion, de perte de repères spatiaux-temporels pour l'enfant qui parfois ne comprend plus trop ce que veut dire "aller à l'école".

- Il serait tellement facile de montrer du doigt et de porter le discrédit sur celles et ceux qui s'inquiètent aujourd'hui de tous ces bouleversements stériles. Mais que l’on ne s’y trompe pas, l'opposition au changement n'est pas synonyme d'immobilisme et le changement n'est pas en soi synonyme de progrès : le changement pour le changement n'est que vacuité.

Les directeurs d’école parisiens sont bien placés pour entendre toutes les voix, de celles et ceux qui s’étonnent, qui sont troublés, heurtés et ne comprennent pas comment nous en sommes arrivés à un tel degré de non-sens.

Ne pas vous le dire, ne pas vous le crier jusqu’à ce que vous finissiez par l’entendre, serait pour nous une faute encore plus grave ; pour nous qui assurons l’éducation des enfants et en assumons la fière responsabilité.

Les Directeurs et Directrices des écoles élémentaires

du VIè arrondissement de Paris.

vendredi 20 septembre 2013

APOM'BAR

Un joli petit succès
pour notre premier
APOM'BAR !
Nous vous remercions
d'être venus nous rendre visite
et de partager avec nous
ce moment d'information
convivial et sympathique ! 
Une mention spéciale
pour la gentillesse
des mamans qui ont apporté
des gâteaux et des fruits !

mercredi 18 septembre 2013

L'APOM est sur Facebook !

Alors venez nombreux nous y retrouver !
 


L'APOM prépare les élections

 
Les élections des parents d'élèves auront lieu
le vendredi 11 octobre de 15h à 19h !
 
Nous vous espérons très nombreux !
 
Nous rappelons que pour voter, il suffit d'avoir
au moins un enfant scolarisé dans une des écoles
du groupe Olivier Métra !
 
TOUS LES PARENTS DOIVENT VOTER
Papas et Mamans et dans chacune des écoles
où ils ont des enfants scolarisés.
 
Alors voila pourquoi c'est important de voter APOM :
 
 





 
VENEZ NOMBREUX OU VOTEZ PAR CORRESPONDANCE !
 
 


mardi 17 septembre 2013

Groupe de parole d'enfants

La maison de la médiation propose
 
des groupes de parole d'enfants,
pour les enfants de 7 à 11 ans
parce que la séparation, le divorce des parents,
ça concerne aussi les enfant.
 
Le groupe de parole sert à aider les enfants,
à échanger ensemble pour :
qu'ils sortent de leur solitude
qu'ils expriment leurs inquiétudes
se libèrent de leurs tensions.
 
Mais aussi à aider les parents
quand ils se sentent
démunis, soucieux, découragés,
face à leurs enfants

 
Il s'agit de groupes constitués de 5 à 8 enfants
qui se réunissent 4 semaines de suite,
pendant 1h30 en fin d'après-midi.
 
Les paroles et les questions des enfants
sont renvoyées au groupe au moyen de
discussions, jeux, marionnettes, dessins, contes,
propositions des enfants...
 
Les animateurs sont des médiateurs
familiaux expérimentés
La participation financière est de 10 euros par séance.
 
Pour s'inscrire :
vous pouvez téléphoner du lundi au vendredi
de 9h30 à 18h30 au : 01 40 30 98 10
On vous donnera un rendez-vous
pour une information préalable
-----------------------------------------------------------------
La maison de la médiation (association loi 1901 crée en 1989
avec des groupes de parole depuis 2006) est un service de médiation
familial; c'est aussi un Espace de Rencontre,
avec une équipe de médiateurs qualifiés et expérimentés.
 



mercredi 11 septembre 2013

L'APOM fait sa rentrée

en vous conviant tous à son premier APOM'BAR
le jeudi 19 septembre à 18 heures
devant vos écoles !


Nous vous espérons nombreux pour trinquer avec nous à cette nouvelle année,
faire connaissance , se rencontrer, discuter, échanger ...
Bref passer un excellent moment ensemble dans notre quartier !

Les fêt'art font leur rentrée !

Samedi 14 septembre de 14h à 18h,
venez prendre part à l’art et à la culture
à l'occasion de la grande fête de quartier
organisée par Môm'Pelleport.

Et si cette année la rentrée rimait avec «festivités»

 ...plutôt qu’avec «morosité» ?
C’est ce que Môm’Pelleport propose à travers une grande fête de quartie
 sur le thème de l’art, la culture et la créativité intitulée
Les fet'art font leur rentrée.

Cet événement préparé avec le soutien et la participation

de nombreux partenaires propose
des spectacles, des expositions, des animations créatives
et ludiques, des démonstrations
et des lectures sur l’herbe…
pour les petits comme pour les grands !

Informations pratiques
Samedi 14 septembre de 14h à 18h
Rendez-vous au square des Saint Simoniens – Ménilmontant

(entrée principale au 147 rue de Ménilmontant)

mercredi 3 juillet 2013

On est fier !



Gallot Victorine Sam , maman de 2 enfants du groupe scolaire Olivier Métra a été régularisée le 10 Juin !

Nous sommes très heureux pour elle et nous remercions toutes les personnes qui se sont battues à ses cotés.

Le collectif RESF vous rappelle que : en cas de convocation à la préfecture ou d’arrestation, vous pouvez appeler :
 
RESF PARIS 10e / 11e / 20e : 06 74 61 91 13 et vous référer à notre page RESF (onglet sous le titre du blog)
 
 

Sortie d'été

Envie d'une sortie culturelle en ce début d'été :

La compagnie Bouche à Bouche dans le 20e avec

"Les tombé(E)s du nid"

mercredi 26 juin 2013

MERCI !

L'été est là, l'année scolaire se termine et nous tenons à vous dire un
 
GRAND MERCI à vous :
 
- représentants de parents d'élèves, pour votre investissement dans l'école,
auprès des institutions et pour votre engagement dans les actions menées
- membres de l'APOM, pour votre participation à la vie de l'école,
ainsi qu'à celle du quartier et pour votre engagement dans les actions menées
- parents, pour vos coups de main au cours de l'année, fêtes d'écoles...
 
à tous d'avoir fait confiance à l'APOM !
 
Votre aide est toujours précieuse pour l'APOM qui vit grace à vous tous.
Nous serons ravis de vous retrouver dès les premiers jours de septembre.
Si vous souhaitez vous présenter sur les listes électorales, devenir membre
ou seulement vous renseigner, il y a toujours au moins un membre
de l'APOM devant votre école ou alors  faites le par e-mail !
La curiosité est une qualité et n'engage à rien !

On en parle pour la rentrée : l'avenir de l'école avec les rythmes éducatifs

Les temps péri-éducatifs , voila l'appellation des plages horaires
des mardis et vendredis  15h-16h30.

On respire : le conseil d'état a refusé de revoir à la hausse
le nombre d'enfants par animateur "on ne peut expérimente
 une réforme en reduisant une règle qui induirait une baisse de sécurité"

On s'interroge : si seule une dizaine d'élèves d'une classe
est prise en charge par un animateur, qu'adviendra-t-il des autres?
En maternelle, ils seront sous la responsabilité d'un ASEM,
qui pour animer ces temps aura reçu une formation de 2 à 3 jours
et des fiches éducatives. En élémentaire?

On s'interroge encore : sur la campagne de recrutement
de la Ville de Paris pour embaucher des animateur de 16 à 65 ans,
formés ou non, titulaires du BAFA ou non, pour accompagner nos
enfants lors des sorties de ces temps péri-éducatifs.

On est dans le flou: l'état avait promis de verser un fond
d'amorçage (pour les villes adoptant la réforme dès septembre 2013),
mais demanderait aujourd'hui à la CAF de le faire. La CAF refuse
ayant déjà été sollicitée pour compléter le fond d'amorçage prévu
par le gouvernement.
Les collectivités devront-elles trouver elles-mêmes les fonds ?
 
Conclusion (tirée du Figaro):
"nous serons prêts à la rentrée, martèle C. Brossel, il y aura
du bazar  à gérer, mais ça ira" 

On verra !

On en parle pour la rentrée : Môm'Pelleport

Môm'Pelleport est une association loi 1901 qui propose un service souple et adapté aux familles et aux enfants; c'est un mode de garde complet et artistique pour les enfants de 6 à 11 ans, le soir après l'école, les mercredis et pendant la moitié des vacances scolaires.
 
Les mardis, jeudis et vendredis, l'équipe de Môm'Pelleport vient chercher les enfants
(12 max.) à 16h30 au 22 et 24 Olivier Métra. Au local rue Pelleport, ils retrouvent
les enfants de 2 autres écoles du quartier. Des animateurs et volontaires du service
civique les accueillent. Ils partagent un goûter bio fourni, puis font les devoirs.
A 17h45 les ateliers commencent : scénique (théâtre/mimes/marionnettes
à concevoir, vidéo, journalisme, expression corporelle) ou plastique (modelage,
peinture à la manière de Basquiat, Keith Harring, Pollock, dessin, maquette, street art).
Certains répondent au fil rouge artistique de l'année: "Le signe dans tous ses états"
 Les enfants s'inscrivent dans un projet artistique, avec une évolution dans le temps;
les sessions durent 2 mois, (une semaine pendantles vacances); la participation
des enfants doit être régulière.
Deux ateliers, dont le thème change à chaque retour de vacances, sont proposés
chaque soir. Les parents arrivent à partir de 18h30.Les portes ferment à 20h.
Les mercredis et vacances scolaires, les enfants évoluent sur des projets artistiques,
ponctués de sorties: au Carré de Baudouin, à la bibliothèque O.Wilde, Pompidou,
Villette,le Tarmac, etc.. Horaires d'ouverture: 8h30-19h00.
Le focus du stage de la Toussaint 2013 était Dé-marque toi, en partenariat ave
 la Gaité Lyrique et l'expo Hello H5, celui des vacances de Noël, l'Art tribal,
avec le quai Branly. Lors des vacances d’hiver le thème retenu était
"Espana que calor", autour notamment de l'expo Dali à Pompidou; et
à celles de printemps "grand détournement; rien ne se perd tout se transforme"
avec création et transformation d’objets. En juillet 2 semaines de stage
sur le signe, puis H2o.
 
Pour plus d’info ou d’ores et déjà vous préinscrire pour la rentrée prochaine,
contacter Emilie au 0953 47 99 60 ou aller sur le site
www.momartre.com
 

Bilan des écoles : évènements, fêtes et sorties de l'année 2012/2013

 Cette année au 29 :

L'école s'est engagée dans le cycle enfance de l'art ; Dans ce cadre,
les enfants se sont rendus 3 fois au cinéma étoile de la porte des Lilas.
Elle a aussi profité d'une action lecture du 22 mars au 5 avril ayant pour titre
"hauts les murs", le mur symbolisant ce qui empêche (notamment
d'apprendre puisque c'est en lien avec l'école).Les enfants ont présenté le bilan
de cette action aux parents par le biais d'une magnifique exposition.
Sur la fin de l'année, les enfants sont sortis au jardin des plantes (petites
sections) et ont été visiter une ferme (moyennes et grandes sections) ; ils ont pu
tenir des poussins dans leurs mains et se familiariser avec les animaux
de la ferme ( coqs, poules, chèvres, cochons ...) !
La chorale du 29, devenue une institution en quelques années, continue
d'enchanter petits et grands ! et les parents sont nombreux à assister
aux représentations !
Quant à la kermesse, elle a eu lieu le 22 juin .

Cette année au 24 :

Cette année à Noël, les élèves de l'école du 24 rue O. Métra ont reçu chacun
un livre. Beau cadeau! Belle surprise!
Au printemps ils ont  suivi pendant 2 semaines une action lecture du 22 mars au
5 avril. Ce dispositif a permis aux enfants de travailler la maîtrise de la langue,
tant orale que écrite,
et à la BCD de mieux s'intégrer aux projets de classes et

d'école. Les enfants ont été en groupes de recherche décloisonnés (les enfants d'une
même classe étaient séparés) et ont travaillé sur la biodiversité. Ils ont notamment
lors de cette semaine végétalisé les pieds des arbres devant l'école
. Le vendredi

5 ils ont présenté leurs travaux lors d'une exposition ouverte au public 15 jours.
Pour fêter l'été, tous les élèves du 24 ont décidé de partir, ensemble à la mer.
Ce projet était un projet d'école. ils ont, tout au long de l'année, vendu des gâteaux
pour le mener à bien ! Et Mardi 18, ils partent tous découvrir l'océan !!!
Un avant goût de vacances.
Sinon, certains ont eu la chance de partir en classe verte ou en classe de neige !
La classe, quoi !
Ils ont chanté leur joie (de partir en vacances) le 25 Juin à 18 heures
lors d'un concert à l'école, suivi d'un "apéro du monde" organisé
par les parents d'élèves !
 

Cette année au 22 :

Encore une année riche en évènements et en sorties cette année au 22 !
En effet nos enfants ont eu la chance d'aller à la découverte de Paris,
de bénéficier de "classes Villette" de faire du cheval ou de la voile
...
L'année aura été rythmée par de belles fêtes auquelles vous avez répondu
présents en très grand nombre !
Le Nouvel An Métra et le Cinémétra ont donc été de beaux moments, et
nous souhaitons que la fête du 28 juin reste un moment magique : pour
l'occasion, nous avons négocié le prêt de jeux anciens de grande qualité et
avons invité les enfants du 24 à venir y jouer avec nous; même
si la soirée reste propre au 22, nous sommes ravis d'avoir réussi à réunir
les deux écoles autour d'un évènement commun !
Nous vous espérons
très nombreux pour notre soirée Métrajeux Disco où vous pourrez profiter
du barbecue, danser et  compléter votre collection de badges au profit
de la coopérative scolaire !
Nous vous remercions tous d'avoir fait de cette année au 22, une année
très réussie et nous remercions toute l'équipe de l'école pour son
soutien, sa participation et sa présence lors de tous ces évènements !
 

Cette année au 31/32 :

La fin de l'année est riche en sorties et réalisations des différentes classes :
ainsi, quatre classes de maternelle sont allées une journée à Provins,
où ils ont vu le château et assisté à un spectacle médiéval ; la classe de Nadia
a préparé, avec l'artiste Fred Lechevalier, un spectacle autour du street art,
qu'ils présentent cette semaine aux autres classes et aux parents ; les CP
d'Agnès présentent officiellement à leurs parents le livre qu'ils ont écrit et
illustré
et qui sort juste de l'imprimerie...
Bref, une année bien remplie, qui se finit dans la satisfaction de tous !
Le dernier conseil d'école a eu lieu le mardi 18 juin, et la kermesse,
Vous pouvez encore acheter les torchons ou
les sacs où ont été imprimés les dessins réalisés par tous les enfants de
l'école (au profit de la coopérative scolaire) : n'hésitez pas à passer nous voir
sur le stand de l'APOM !

 

 

Il est sorti !

 
Dans ce septième numéro, vous trouverez un bilan de l'année
de chacunes des écoles de la rue !
Nos enfants ont eu une année bien remplie et les sorties et évènements furent nombreux !
 
Merci à tous d'avoir été fidèle à ce rendez-vous,
sur papier ou/et sur le blog !
Le prochain bulletin devrait être distribué ...
... avant les vacances de la Toussaint !
Le temps de partir en vacances et de préparer les articles de la rentrée !
 
Bon été à tous !

mardi 21 mai 2013

les cafés Créatifs de Mom'Pelleport

 
Nous invitons les créatifs, inventifs ou juste curieux à venir se retrouver, découvrir et échanger des pratiques créatives et préparer ensemble une fête par et pour les habitants du quartier qui se déroulera en septembre dans un parc du 20ème arrondissement.
Ouvert et gratuit à tous .
 
 
Café créatif
à Môm'Pelleport les dimanches de 14h à 17h ; 26 mai ; 2 et 30 juin ; 7 juillet ; 1er septembre
www.momartre.com
Association loi 1901, à but non lucratif

lundi 13 mai 2013



Le 25 mars 2013 Paris a voté : 94 pour et 69 contre . Comme pour moins de 20% des
communes Paris appliquera donc la réforme dès septembre 2013
, tandis que les 80%
restants ont choisi de reporter à septembre 2014, pour prendre le temps de réfléchir à la
nouvelle organisation et ainsi répondre au mieux au bien-être de l’enfant. Seulement 20 à
25% des écoliers français (18,6% des communes) auront classe 4.5 jours/semaine à la
rentrée prochaine.
Le coût de la réforme est estimé, pour Paris à 50 millions d’euros
(16 de la CAF, 6.5 de l’état mais pour la première année seulement, le reste de la collectivité)

 
Paris a 5 mois pour :recruter massivement et former des animateurs (actuellement en sous effectifs)
proposer des activités (artistiques, scientifiques, sportives et technologiques) de qualité qui ne viendront pas télescoper les enseignements et les ateliers bleus, pallier au manque de locaux dans de nombreuses écoles.
Si elle y parvient ,  la Ville aura réussi son pari.

Cependant la Mairie, à la mi-avril, n’a toujours rien de concret à proposer même si 2
appels à projets ont été lancés et un marché de prestations éducatives ouvert.
Les parents sont de plus en plus nombreux à s’inquiéter. Les directeurs d’établissement
ont plus ou moins reçu l’ordre d’organiser eux-même ces temps du périscolaire, avec,
bien sûr un minimum de moyens ….

Malgré ce sentiment général (enseignants, animateurs, parents….) de précipitation, la Mairie de Paris est sure que ce changement sera facteur de progrès pour tous et que la collectivité est en mesure de réussir la réforme pour septembre 2013.
Cependant les doutes persistent face à une communication très imprécise:
- faire passer les écoles à 4,5 jours de classe par semaine à la rentrée 2013 OU en 2014
- temps de classe limité à 5,5 heures par jour OU pas (comme ce sera le cas à Paris).
- demi-journée limitée à 3,5 heures OU pas.
- demi-journée supplémentaire placée le mercredi matin OU le samedi matin.
- mise en place d’activités péri-éducatives culturelles ou sportives OU de la simple garderie
- activités gratuites OU payantes.


Les nouvelles organisations de la semaine proposées par les communes sont extrêmement variées, et elles sont « négociées » entre les pouvoirs locaux et la Direction académique qui se trouve doublement poussée à accepter les projets qui lui sont soumis : d’une part, le ministère veut faire du chiffre et voir passer le maximum d’écoles et d’élèves à la semaine de 4,5 jours dès la prochaine rentrée, quitte à ne pas être très regardant sur les activités péri-éducatives, et d’autre part il y a une vraie « difficulté » pour la Direction académique de s’opposer à des élus dont les réseaux et les sphères d’influence dépassent parfois largement l’échelon local. Il n’y a presque plus de cadre national, l’organisation des écoles est soumise aux pouvoirs locaux.

De ce fait la mobilisation continue de la part des parents et des enseignants qui espèrent être parties prenante des réunions de concertation / travail que va lancer la Mairie. Une pétition à l'initiative d'un syndicat enseignant et relayée par les parents, a été remise au DASEN, qui doit encore donner ou non son approbation pour la mise en place de la réforme dès 2013.

Organisation :

Une semaine parisienne type de 4,5 jours se déroulera comme suit :
lundi et jeudi, apprentissages de 8h30 à16h30 (6h de cours)
mercredi, apprentissage de 8h30 à 11h30 (3h de cours)
mardi et vendredi, apprentissages de 8h30 à 15h (4h30 de cours), de 15h à 16h30 activités
périscolaires, proposées et organisées par nos mairies / collectivités